Rechercher

Tiaré Tahiti

Le Tiare Tahiti est un arbuste à fleurs que l’on retrouve dans la majorité du Pacifique insulaire. Ses feuilles opposées sont de couleur vert foncé et vernissées. Sa floraison est annuelle. La fleur régulière est aussi immaculée que la neige, et possède un parfum incomparable. La floraison annuelle assure sa disponibilité permanente aux Tahitiennes. Les fleurs ont entre 5 à 8 pétales soudés à leur base et forment un tube étroit qui peut être vert ou jaune.Pour la fabrication du Monoï de Tahiti, les fleurs de tiare Tahiti fraîchement cueillies sont mises en macération dans l’huile de coprah raffinée pendant un minimum de dix jours à raison d’au minimum dix fleurs par litre d’huile.

Cette huile est un produit cosmétique polynésien reconnu. Très douce, elle recouvre déjà le bébé tahitien lors de sa naissance et durant ses premiers mois. Appliquée sur la peau, elle confère un bronzage doré, et prévient les piqûres de moustiques. Les tahitiennes l’utilisent depuis toujours également en baume pour les cheveux.


La fleur de Tiare Tahiti (Gardenia taitensis) est la fleur symbole de Tahiti. Offerte en couronne ou séparément, elle est un signe de bienvenue. 

Un bijou floral

Portée à l’oreille, la fleur de tiare Tahiti revêt une signification particulière suivant son emplacement :

  • placée à gauche, du côté du cœur, elle indique que la personne est prise ;

  • placée à droite, elle signifie que la personne est disponible.

  • si vous portez des tiare des deux cotés à la fois, cela signifie que vous êtes marié(e) mais que vous êtes quand même accessible !

  • si le tiare est porté vers l’arrière cela signifie « immédiatement ».

La Tiare Tahiti est également une fleur indispensable à la réalisation de nombreux costumes de danse polynésienne, le Ori Tahiti.

Le summum en la matière est atteint lors du prestigieux concours de chants et danses des festivités du Heiva I Tahiti en juillet de chaque année. Lors de ce concours mettant en compétition les meilleurs formations de danses traditionnelles, danseurs et danseuses doivent se produire avec un costume dit « végétal », composé principalement de végétaux, dont certains fraîchement cueillis, issus de la flore polynésienne. Là encore, la Fleur de Tiare est incontournable. Les costumiers rivalisent alors de créativité pour la mettre en valeur et décrocher le prix récompensant la plus belle réalisation.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout